Commune d'AISEREY

Site officiel de la Commune d'Aiserey


Un peu d'histoire

 

Aiserey tient son nom du celtique et sa plus ancienne forme apparaît dans la chronique de Béze en 636 : "Alziliria" pour emprunter son vocable actuel en 1593. Elle était à l'époque chef-lieu de canton des communes de Bessey, Izeure, Echigey, Tart le haut, Tart le Bas, et Tart l'Abbaye, un titre qu'elle dut abandonner à Genlis lors de la constitution de l'an VII. Son territoire d'environ 1000 hectares est traversé à la fois par le canal de Bourgogne et la voie ferrée Dijon - Saint Amour.

L'humble cours d'eau qui baigne aujourd'hui le village était plus impressionnant jadis. Il s'appelait "Ouche Uscara" au IXe siècle, mais les travaux d'endiguement entrepris pendant des siècles entre Rouvres et Fauverney ont singulièrement limité son flot. Il a pourtant conservé de sa gloire passée le diminutif d'Oucherotte. Modeste ou non, il se jette dans la Biètre qui, elle-même ira rejoindre la Vouge, peu avant l'embouchure de celle-ci avec la Saône.

En 869, il existait un moulin sur l'Oucherotte, au lieu justement dit "Champ Moulin". Aiserey est également traversée par une autre rivière, la Noirepotte, qui prend sa source dans les bois de Tarsul et coule à la limite avec Izeure. C'est au bord de l'Oucherotte que deux lavoirs font l'admiration des visiteurs : l'un à Potangey, l'autre à Aiserey, transformé en 1996 en... cabinet médical, sans rien perdre de son aspect originel. L'église, quant à elle, dédiée à Saint Aubin d'Angers, est née d'un oratoire transformé en chapelle, vers 636, par les moines de Bèze qui en étaient les propriétaires mais qui l'échangèrent plus tard avec Saint Bénigne.

lavoir de Potangey lavoir d'Aiserey

 Le lavoir de Potangey                                Le lavoir d'Aiserey

 

Les armoiries

 

 

Blason d'Aiserey : Vase d'or soutenu par un croissant et garni d'un bouquet de cinq fleurs tigées et fouillées, le tout d'argent, les fleurs boutonnées d'or. 

Armoiries inspirées de celles de la famille Pouffier, seigneur d'Aiserey aux XVII ème et XVIII ème siècles et qui se blasonnaient : de gueules à un pot tripode rempli de fleurs d'argent accompagné en pointe d'un croissant du même.    

 

village ancien