Commune d'AISEREY

Site officiel de la Commune d'Aiserey


Le Docteur TARNIER

 

photo du Docteur TARNIERLe docteur TARNIER, pionnier de l'obstétrique moderne, est né à Aiserey, en Côte-d'Or, le 29 avril 1828, Étienne dit Stéphane Tarnier est le fils d'un médecin de campagne dévoué qui exerce à Arc-sur-Tille. Il commence ses études de médecine à Dijon, puis part à Paris où il est reçu interne titulaire en second en 1852.

Stéphane Tarnier consacre sa thèse de médecine à la fièvre puerpérale qui le rendra immédiatement célèbre. Il concourt pour l'agrégation en 1860 et est récompensé pour ses travaux en étant nommé chef de clinique chez Paul Dubois, à la maternité Port-Royal, en 1861.Chirurgien des Hôpitaux de Paris en 1865, puis chirurgien en chef de la maternité en 1867, il obtient la construction d'un pavillon à chambres séparées en 1870 réservées aux accouchées saines. Dès lors, entre 1870 et 1880, le taux de mortalité tombe à 2,32 % au lieu de 9,3 % entre 1858 et 1870.

Une contribution majeure est la mise au point, en 1877, d'un nouveau forceps. Les mères ne sont pas seules à bénéficier des travaux et des recherches de Tarnier. Il s'occupe également des nouveaux-nés prématurés et développe, avec son interne Alfred Auvard, les couveuses pour les enfants de moins de 2 kg. (Source Bien Public)

Plus de détails ici.

sculpture du Docteur TARNIER à Paris

Un monument lui a été élevé au coin de l'avenue de l'Observatoire et de la rue d'Assas sur le bâtiment de l'hôpital Tarnier regroupant aujourd'hui les services de psychiatrie et de dermato-vénérologie de l'hôpital Cochin.

détail sculpture du Docteur TARNIER